J'écrivais en avril dernier une petite chronique sur Bryan que j'admire : "Originaire de Quezon City, ancienne capitale des Philippines, Bryan déménage avec ses parents en 1987 pour vivre à Sydney ; il est alors âgé de 15 ans.
L'enfance de Bryan le destinait à la musique : "I can remember my mum and uncles singing and playing Beatles and Simon & Garfunkel tunes when I was young," "Even at that age of 7, pop music made a whole lot of sense to me."

En 2020, paraît le fantastique single Admit Now, Pay Later et alors que le monde entier est sous oxygène et englué, voilà que le brillant compositeur, fan de Rugby, amoureux de l'Espagne et de la France, vient décompresser l'ambiance aseptisée avec le titre Trick of the Light. Le titre est présent sur l'album Back To The Middle qui paraîtra le 24 septembre 2021.
Bryan y est lumineux, au chant et à la production. Ses paroles sont un bol d'air, souriantes et solides "When we look it's bright, We're all falling for the trick of the light, I'll amuse myself till daytime turns to night" et sa mélodie dansante montre son excellent jeu de basse et de guitares.

Tous les titres que Bryan Estepa compose et interprète depuis presque vingt ans sont à picorer un par un ou à la suite, peu importe l'ordre parce qu'ils resplendissent d'âme indie pop. Pour cet enregistrement il s'entoure d'excellents musiciens : Josh Pyke à la basse, synthétiseurs et guitare, Russell Crawford aux percussions et à la batterie et Jadey O'Regan au piano et à l'orgue.
J'espère que Bryan et tous ces talentueux artistes qui font vibrer les amateurs de pop, sortiront bientôt de cet enfermement inhumain que vit l'Australie depuis plus de cinq mois. Nous vous attendons en France !
Keep on Rocking !

BryanEstepa